MagPie Cage Studio Day 6

“Against winds and tides”// Day 6Magpie Cage Studio. ENGLISH BELOW

Ca fait 2 jours qu’on annonce le grand froid sur la côte est américaine… Voilà on y est.
Aussi, hier soir chez Janet et Jay, en se couchant dans notre nid d’amour, on a allumé le chauffage électrique d’appoint pour éviter la sensation d’igloo… Evidemment au réveil, un consensus était établi : on a eu trop chaud. C’est décidé, ce soir contre vents et marées nous dormirons sans chauffage…
Quelques minutes plus tard, nous voilà descendus et nous 7 autour de la table familiale pour un petit déjeuner copieux. La nuit ne fut pas douce pour Jay et Janet. Avec le froid, les défenses immunitaires sont mises à rude épreuve. Celles de Callum encore plus. Du coup, il a chopé un rhume et c’est “pain in the ass” dans son état ! Et ce garçon est épatant, il reste avec nous à discuter, blaguer et simultanément faire les soins nécessaires mais douloureux pour sa santé. Contre vents et marées…
Nous partons au studio pour y être à 13h. Nous y avons donné RDV à Brian du label Lovitt/Dischords (Washington DC). C’est l’occasion pour nous de se rappeler à nos bons souvenirs puisque nous avions passé un moment ensemble lors de notre passage à Washington DC. C’est aussi pour nous l’occasion de refaire le plein (50 ex.) du split vinyl que nous avions sorti chez eux avec Office Of Future Plans (groupe de J. Robbins). Enfin, évidemment c’est aussi un prétexte pour lui signifier de visu que le 4ème album arrivera chez lui sous peu pour écoute puis discussion puis… :)
Cam a commencé par faire les voix sur un autre titre. Pour lui, le feeling et les bonnes sensations des prises chants des premières chansons n’est pas là aujourd’hui. Pour Jay et nous, c’est pourtant mortel… Le morceau est dans la boîte et on enchaîne avec un titre pachyderme. Ca tourne sur un tempo lent (72 bpm), avec des guitares noyées dans le fuzz et un son de batterie écrasant avec un charley de 22’ et 2 toms basses à remuer un pantalon quand on cogne dessus. On se fait livrer des plats indiens qu’on avale à la louche et on enchaîne avec les overdubs de guitare sur ce même titre… Puis finalement Cam retourne poser sa voix sur ce titre. Ca défonce ! Contre vents et marées…
Il a neigé sur Baltimore en cette fin de journée. On quitte le studio alors que le blizzard se lève. Ca caille plus que d’habitude et la route est sévèrement glissante. On arrive sains et saufs chez Jay et direction le dodo. On se glisse dans nos terriers, on enfume l’histoire et à demain.

  • Magpie Cage Studio Day 6
  • Magpie Cage Studio Day 6
  • Magpie Cage Studio Day 6
  • Magpie Cage Studio Day 6
  • Magpie Cage Studio Day 6
  • Magpie Cage Studio Day 6
  • Magpie Cage Studio Day 6
  • Magpie Cage Studio Day 6
  • Magpie Cage Studio Day 6
  • Magpie Cage Studio Day 6

We’ve heard of the very cold weather on the east coast for two days… Now we have it!
Yesterday when going to bed we put on the space heater, when waking up we all agreed that it was too warm in the room. Decision is taken, against all odds (French says against winds and tides), to sleep without the heater tonight. We arrive at the studio by 1pm. We have a little get-together with Brian of Lovitt Record/Dischord. The perfect occasion to remember the nice moments spent after the show in Washington DC, get 50 new copies of the 7″ split vinyl with Office of Future Plans released on the label in 2013 and tell him a little bit about what we’re doing with that 4th album…

Cam started singing on a new song. For him, the good vibes of the first vocal takes are not here today, in the control room it however sounds really good. Song’s finished and is great and we’re ready to record a mammoth of a song. 72 bpm, fuzzy guitars, super heavy and massive drums with 22″ hi-hat, and two very delicate floor toms. Boom! We have some Indian food delivered at the studio, it is very good, were we hungry! Time for overdubs on this song, and Cam finally decides to sing this song. Awesome sensations. Against all odds.
It snowed in Baltimore during the evening, it is super cold and windy, we actually drive back home in a blizzard. We arrive safe and sound, time to sleep. See you tomorrow Baltimore.

MagPie Cage Studio Day 7

“The cloth doesn’t make the monk” // Day 7 Magpie Cage Studio- ENGLISH BELOW

L’école de Washington DC. Tu reconnais un mec de la scène de Washington DC en une seconde : jean, dockers noires, vêtement de froid et bonnet sur la tête mais pas sur les oreilles ! C’est ça qui est important, pas sur les oreilles ! Le dimanche commence par des courses. Tous les magasins sont ouverts mais on apprend qu’il est impossible d’acheter de la bière. C’est le jour du seigneur. On se venge sur les oeufs et le fromage. Il fait beau mais extrêmement froid. Pour des angevins en tous cas . On compte -15° degré dehors. On prend la route dans la Subaru de Jay et les quatre angevins s’accrochent : la neige ici n’est pas un problème, on roule comme à l’habitude, vite. Jay en profite pour expliquer à Cam que pour nous enregistrer il a récupéré des bandes, celles d’un concert de 2000 à DC dans le fameux club 9:30 : un concert des Foo Fighters ! Fort d’avoir remplacé la voix de Dave Grohl par la nôtre, on entame une répartition de la tâche du jour : entre overdubs et chants. Quand on dit overdubs, on entend ajouter des couches d’instrument à nos prises existantes. Couches de guitares mais aussi de cymbales, d’orgue, de timbale, … On est tous ravis de voir la progression et l’empilement. Jay rentre complètement dans les morceaux et nous proposent des sons et des idées inédites. Vient le moment des choeurs et Camille propose à Jay quelques choeurs sur un morceau nommé “Margins”, un de nos préférés. Jay s’empare du micro en nous laissant dans la control room (la pièce qui abrite la console). On se regarde subjugué, ce qu’il vient de chanter est parfait. Il s’agit de 3 choeurs de 2 secondes mais cette voix. La voix de Jay Robbins résonne désormais sur notre disque. Mat me souffle que la première fois qu’il l’a entendu c’était sur une cassette, dans les années 90, dans une voiture. On hallucine que la voix de la cassette soit là, sur notre morceau. Un peu plus tard dans la soirée, Camille passe son troisième morceau de la journée au chant, une prise instantanée, la voix est là aujourd’hui ! On recommence l’opération avec Jay pour un choeur. C’est même lui qui nous le soumet. Pour être sur que la prise sera bien enregistrée, je passe derrière l’ordinateur avec le bonnet de Jay sur la tête. C’est l’école de Washington DC.Je me fais appeler Steve Blackbini. Bien entendu je ne mets pas le bonnet sur mes oreilles puis je presse la barre espace. Le choeur est impeccable et on applaudit Jay à son retour dans la pièce. Lui comme nous, on est content. Tout simplement content. Je lui rends son bonnet et son clavier parce que l’habit ne fait pas le moine, c’est lui le producteur. On rentre fatigué comme d’habitude mais satisfait du travail accompli. Vous remarquerez que dans ce récit, il n’y a aucune mention sur la bouffe ? On a pas mangé hier. On a volontairement “oublié” pris par nos activités. Alors ce matin au réveil, on a faim. 12 oeufs et un pain ne seront pas de trop pour nous mettre en selle.

 

  • MagPie Cage Studio Day 7
  • MagPie Cage Studio Day 7
  • MagPie Cage Studio Day 7
  • MagPie Cage Studio Day 7
  • MagPie Cage Studio Day 7
  • MagPie Cage Studio Day 7
  • MagPie Cage Studio Day 7
  • MagPie Cage Studio Day 7

The Washington DC scene. I bet you can easily recognize someone who is part of that scene: jeans, black shoes, warm clothes, a black hat on the head but not on the ears. That’s important, the hat not covering the ears. Sunday starts with some grocery shopping, everything’s open on Sundays but we can’t buy beers, come on, this is the Lord’s Day. We get our revenge eating a delicous omelette with cheese. The sun’s shining but the weather is extremely cold, at least for four Angevins, it’s 10°F (- too much degrees celsius!!). Subaru time, always a pleasant commute to the studio, a perfect occasion for interesting discussions. We talk sound, tape machines and tapes… J. tells us that we are recording this album on the tapes of a Foo Fighters live recording in DC’s 9:30 in 2000… Today’s schedule is mostly overdubs and vocals. Creativity is in the room today, and J really has the best ideas ever. Everything is going well! It’s time for backing vocals and Cam asks J. if he’d ok to sing on a song called Margins, one of our personal favourites. J. leaves us in the control room, finds himself in front of the mic and… the next five minutes are just pure magic! In the back of the control room, Mat tells me that the first time he heard J’s voice, it was on a Jawbox cassette playing in a car sometime in the 90’s… Now that voice is singing on our record, it is quite something! Later in the evening, Cam sings a third song, instinctive and powerful. J. hears a carmony (thanks for that Zach Barocas) and sings itright away. To make sure everything’s fine, I put J’s hat on -but not on the ears- and press space-bar… I’m soon nicknamed Steve Blackbini. J’s backing vocals are awesome, when he comes back to the control room, we applaud, we all seem very very happy, that may be because we simply are! I hand him his hat back, the cloth doesn’t make the monk, he is the producer! We are happy to be back home, we’re tired as usual, it was such a great day!

MagPie Cage Studio Day 8

Once is not habit // Day 8 MagPie Cage Studio ENGLISH BELOW

La journée a commencé différemment des autres jours. Une fois n’est pas coutume, nous avons enregistré du son chez Jay et Janet, en profitant du piano et de la guitare acoustique de Janet. C’est Cam et Mat qui s’y collent et c’est un instant assez intime que l’on vit avec la famille Robbins et les chiens qui en profitent pour “mettre leurs pattes” sur le disque. On file ensuite au studio où, une fois n’est pas coutume, en plus des overdubs de guitare et des prises chants, nous accueillons Ronald Rolling qui vient poser des trompettes sur un titre… C’est petit frisson ! On poursuit ensuite par d’autres prises de guitares et de chants… La journée s’arrête vers 23h. Nous réinstallons tous les micros pour assurer les prises rythmiques de base pour un 14ème titre. Initialement, nous ne comptions pas l’enregistrer mais Jay l’apprécie et voudrait le voir sur les bandes. Et une fois n’est pas coutume, nous décidons de rester au studio afin de profiter du matin pour répéter la diable de chanson. Chat noir un jour, chat noir toujours, il y a 10 cm de neige et il fait -15°C dehors. Résultat : l’eau est gelée dans la tuyauterie du MagpieCage. Pas d’eau, pas de douche, pas de sanitaire… On fait tout à la bière. A demain, la journée commencera tôt et sans eau !

  • Magpie Cage Studio Day 8
  • Magpie Cage Studio Day 8
  • Magpie Cage Studio Day 8
  • Magpie Cage Studio Day 8
  • Magpie Cage Studio Day 8

Today started differently, we recorded some music in J’s house using a very nice piano and Janet’s incredible Taylor acoustic guitar. Cam and Mat play the part and it sounds quite intimate. It sure feels like a very special moment for everybody, even the dogs. Back to the studio, we work on some guitar overdubs and vocals and we also welcome Ronald Rolling who accepted our invitation to come and play some trumpet parts on one song… so cool and different for us. Then we’re working on some more vocals and guitars. The day finishes around 11 pm, we set the live room back to normal, tomorrow we’ll be recording an extra fourteenth track… one of J’s favourites that we didn’t intend to record… let’s see what will happen of that one. We’re staying in the studio tonight so that we can rehearse the song in the morning before J arrives. Bad news of the day, it is extra cold and freezing outside, water pipes are frozen… no water, no showers, only beers! Good night Baltimore

magpie cage day 9

MagPie Cage Studio- Day 9

“The Loop is Looped” // Day 9 at MagPie Cage Studio – English Below

 Nous voilà tous les 4 réveillés vers 9h ce matin. Nous sommes restés dormir au studio. Il y a encore quelques mois, aucun de nous 4 n’imaginait qu’un jour, il pioncerait à côté de ses copains dans le studio de Jay… Et pourtant c’est chose faite maintenant. Un moment de plus à ranger dans la boîte à souvenirs !
Une fois le café de la veille passé au micro-onde (je vous rappelle que l’on n’a plus de flotte depuis hier), nous voilà d’attaque pour entamer la journée. On commence tous les 4 par jouer la chanson “The Scottish Castle” que l’on va poser sur la bande. Après un petit coup de téléphone à Jay pour régler les casques, on se lance dans le taf. C’est rapide, on se réapproprie le morceau et, finalement on le trouve cool ! Pour Cam et moi, une sortie dans un café s’impose histoire de profiter de tous les services possibles… Retour avec du snack et de quoi prendre l’apéro (comprendre des bières). On retrouve Mat et Germain et Jay arrive dans la foulée.
A 13h, on est dans la place. A 15h, le titre est bouclé, voix comprises. Putain, on va finir par l’adorer cette chanson !
Ensuite ça s’enchaîne avec des overdubs de guitares pour moi, de basses pour Germain, de timbales, de tambourin, de clochettes, de triangle pour Mat, et enfin Cam boucle les voix sur A Quiet Anarchy, titre déjà présent sur l’EP “Lose your head” sorti en octobre dernier. C’est au tour de Mat, Germain et Jay d’aller prendre un café dans le coffee store le plus près du studio…
Au retour, on enchaîne avec les choeurs ! D’abord en mode “chorale” avec Jay, Brooks (l’ingénieur du shop de guitares et ampli Big Crunch et qui partage les locaux du studio), Matt (l’assistant de Jay), Germain, Mat et moi. C’est Cam qui lance l’enregistrement. C’est beau dans cette grande pièce ! On ne s’arrête pas en si bon chemin et l’on poursuit sur un autre titre où c’est Cam qui prend la place de Mat et moi. Toujours aussi beau dans cette pièce ! Frissons et poils qui se dressent.
On continue toujours sur la lancée… C’est cool mais ça a terriblement l’odeur de la fin de la session, à la fois excités car cela signifie que l’enregistrement du disque est terminé mais aussi brassés car demain à la même heure nous serons au dessus de l’Atlantique.
Il est 0h30 lorsque l’on ouvre quelques bières, quelques unes des chansons fraîchement enregistrées. Ca y est on joue dans les enceintes du Magpie Cage ! Un plaisir tellement simple pour nous mais tellement dur à décrire. Merci Jay !
Then comes the “not fun part” : le rangement du studio. On s’y met tous et Cam en profite même pour faire le père Noël auprès de Germain et moi en nous offrant 2 pédales de chez Big Crunch ! Merci.
Notre paquetage est bouclé, tout est chargé dans le van de Jay, direction Pikesville pour notre dernière nuit. Au passage, un nouvelle paire de bottes est arrivée.
Nous y voilà donc : 6 santiags et 2 baskets s’apprêtent à quitter le sol américain avec une certitude, celle d’avoir passé 8 jours hors du commun. C’est 8 jours à faire ce qui nous mène dans la vie et en le faisant avec une personne qui a nous amené à brancher les guitares. C’est sans trop de mot qu’on réalise qu’on vient de finir notre 4ème album, et ce avec un des personnages de notre culture rock ! YEAH !
Bonne nuit Baltimore. La boucle est bouclée!

  • magpie cage day 9
  • magpie cage day 9
  • magpie cage day 9
  • magpie cage day 9
  • magpie cage day 9

Here we are, the four of us, waking up in J’s Magpie Cage Studio where we stayed for the night so as to practice the song we’ll record at the beginning of the day. Here we are, waking up next to each other in J’s studio… Just another incredible memory that will stay with us forever.
Still no water from the tap -damn frozen pipes!- but we somehow find a way to drink hot coffee -thank you yesterday’s coffee and microwave!- and be ready for one last long day. We rehearse “A Scottish Castle” a few times after a quick trouble-shooting phone call to J..

J. Arrives by 12.30 and we get ready to track the last song of the record, boom, first take’s the one.
By 3pm the song’s finished, including vocals. Thank you J. for saving this song from falling off the record.

Overdubs time, more guitars, more percussions, more bass boom boom and Cam sings A Quiet Anarchy, a song that appears on our latest ep ‘Lose Your Head’.
Backing Vocals time, we’re joined by Brooks -owner and genius of Big Crunch guitar and amp repair- and Mat -J’s intern- and start with the “choir” bgvs. It sounds huge and awesome in the studio’s main room, goosebumps.
And we keep on working, even if the end of the session is coming, we keep on working excited at the prospect of having this album finished by the end of the day but deeply saddened because by tomorrow, same time, we’ll be in a plane somewhere above the Atlantic ocean.
It’s 00.30 when we finally call it a day, open a few beers and listen back to some songs. It’s such a simple pleasure but so hard to describe… Well, thank you J.!!
Then comes the not so funny part that is cleaning up the studio. Everybody helps and Cam also goes shopping offering Germain and myself two awesome Big Crunch pedals -check them out if you’re into guitar stuff!!- it’s xmas in February! We’re finally all packed and here we are in J’s car once again, drivi g back home for our last American night amongst J’s wonderful family. A new pair of boots was delivered. So, 6 boots and 2 basketball shoes are ready to leave America with the certainty of having lived 8 very special days that will resonate for a long time once the album is mixed! These were 8 days of us doing what simply drives us with one of the persons that led us to first take a guitar and try pur best. I’m not sure we have the words, I’m not sure we need them, we have just finished our 4th album, it means quite a lot actually, not in terms of pride as much as friendship, kindness, creativity, selflessness and hope. The loop is looped!
Once again, MERCI CALLUM, JANET AND JAY!
Goodbye Baltimore!

Off.